Bodytropin 10IU

 39.00

Substance: Somatropine
Marque: BodyPharm
Pack: 1 kit (10 vials x 10iu/vial)

Achetez ce produit maintenant et gagnez 4 Crédit de remise en argent!

Description

On considère que Bodytropin est un anabolique controversé et un médicament d’amélioration de la performance inthe le royaume de bodybuilding et d’athlétisme. La principale question de discussion est le niveau exact d’avantage potentiel que cette substance porte. Pendant que les études avec les patients de VIH dans un état de perte ont tendance à soutenir le potentiellement fort anabolique et les propriétés anticatabolic, les études démontrant ces mêmes adultes en bonne santé effectsin et athlètes manquent.

Pendant les années 1980, un grand corps de mythe a entouré des discussions de hGH dans les cercles de bodybuilding, qui peuvent avoir été alimentés par le haut prix de thedrug et de son même nom (“l’hormone de croissance”). On croyait une fois qu’il était la substance anabolisante la plus puissante que vous pourriez acheter. Aujourd’hui, recombinant l’hormone de croissance humaine est beaucoup plus abordable et sans hésiter obtenu. La plupart des individus expérimentés ont tendance maintenant à convenir que ce sont les grosses-losspromoting propriétés de Bodytropin qui sont les plus évidents.

Le médicament peut soutenir la croissance de muscle, les augmentations de force et a augmenté la performance athlétique, mais ses effets sont plus légers généralement que ceux de stéroïdes anabolic/androgenic. Pour un athlète extrêmement avancé ou un culturiste, cependant, Bodytropin peut aider à pousser le corps et la performance plus loin que pourrait avoir été possible avec les stéroïdes seuls.

Effets secondaires de Bodytropin :

Les réactions défavorables les plus communes à la thérapie de Bodytropin sont la douleur collective, le mal de tête, la grippe-likesymptoms, l’œdème périphérique (la rétention d’eau) et le mal de dos. Les réactions défavorables moins communes incluent l’inflammation de membranes muqueuses dans le nez (rhinitis), le vertige, l’infection respiratoire supérieure, la bronchite, le fait de picoter ou l’engourdissement sur la peau, la sensibilité réduite pour toucher, l’œdème général, la nausée, les os douloureux, le syndrome tunnel carpien, la douleur de poitrine, la dépression, gynecomastia, hypothyroidism et l’insomnie.

L’abus de Bodytropin peut provoquer le diabète, acromegaly (un épaississement visible des os, le plus notamment les pieds, le front, les mains, la mâchoire et les coudes), andenlargement des organes intérieurs. En raison des effets promotionnels de croissance d’hormone de croissance humaine, ce médicament ne devrait pas être utilisé par les individus avec le cancer actif ou se reproduisant. Bodytropin peut réduire la sensibilité à l’insuline et lever des niveaux de glycémie. Cela peut se produire dans les individus sans préexister au diabète ou a diminué la tolérance de glucose. L’administration sous-cutanée de Bodytropin peut provoquer la rougeur, la démangeaison ou les gros morceaux à thesite d’injection. Il peut aussi provoquer une diminution localisée de tissu adipeux, qui peut être constitué par l’administration répétée sur le même site d’injection.

Administration de Bodytropin :

Bodytropin est conçu à l’administration sous-cutanée ou intramusculaire. Un milligramme de Bodytropin est équivalent à environ 3 Unités internationales (3 IU). Quand utilisé de traiter l’adulte sur le manque d’hormone de croissance de jeu, le médicament est communément appliqué à un dosage de.005/mg/kg perday à.01mg/kg par jour. Cela assimile à grossièrement 1 IU à 3 IU par jour pour la personne de livres approximately180-220.

Un dosage d’entretien à long terme est établi après avoir reconsidéré l’IGF-1levels du patient et la réponse clinique au fil des années. Quand utilisé pour le physique – ou les buts d’amélioration de la performance, Bodytropin est d’habitude administré à un dosage entre 1 IU et 6 IU par jour (IU 2-4 étant le plus répandu). Le drugis allait à vélo communément dans une manière semblable aux stéroïdes anabolic/androgenic, avec la longueur de consommation étant généralement entre 6 semaines et 24 semaines. Les effets anabolisants de ce médicament sont moins apparents que son lipolytic (la grosse perte) des propriétés et prennent généralement de plus longues périodes et de plus hautes doses pour se manifester.

D’autres médicaments sont communément utilisés dans la conjonction avec Bodytropin pour obtenir une plus forte réponse. Les médicaments de thyroïde (d’habitude T3) sont particulièrement répandu, étant donné les effets connus de Bodytropin aux niveaux de thyroïde et peuvent améliorer de façon significative la grosse perte pendant la thérapie. Insuline isalso communément utilisé avec Bodytropin. À part le fait de répondre à certains des effets Bodytropin a sur la tolérance de glucose, l’insuline peut augmenter la sensibilité de récepteur à IGF-1 et réduire des niveaux d’IGF la protéine se liant 1, en tenant compte de plus d’activité IGF-1 (l’hormone de croissance lui-même baisse aussi des niveaux de protéine IGFbinding).

Les stéroïdes d’Anabolic/androgenic sont aussi communément pris avec Bodytropin, afin de maximiser des effets construisant le muscle potentiels. Les stéroïdes anabolisants peuvent augmenter aussi plus loin des niveaux IGF-1 libres via une baisse d’IGF les protéines se liant. Notez que l’emboîtement de Bodytropin avec les médicaments de thyroïde et/ou l’insuline est d’habitude approché avec le grand soin et la prudence, étant donné que ce sont de particulièrement fortes médications avec le potentiellement sérieux ou la vie menaçant des effets secondaires aigus.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Bodytropin 10IU”